J.E.U. Le JEU Jardin d'échange Universel

Tu cherches une Solution à l’argent?..
Le JEU
Section CInscription et Démarrage
2 - Le JEU.org
Section A – Le JEU en bref
A1. Introduction
Historiquement,        l’humanité        a
commencé par utiliser le troc, c’est-à-dire un échange direct entre deux personnes. Lors d’un troc, l’échange est toujours bilatéral. (Par exemple, une personne troque ses carottes contre le poulet d’une autre.) En général, cette transaction est simultanée, mais elle peut être différée. (Les carottes sont prêtes, mais le poulet sera tué la semaine prochaine.) Quand cette simultanéité n’est pas possible, on utilise une promesse verbale ou écrite, un accord chiffré qui dit « oui » et « combien ».
Si la promesse écrite est ensuite utilisée lors d’un échange avec une tierce personne, elle devient une monnaie, c’est-à-dire un moyen d’échange multilatéral, différé et écrit.
Prenons un exemple. Je désherbe le jardin de ma voisine qui me promet trois tartes en échange pour le lendemain. Elle écrit cette promesse sur un bout de papier. Plus tard dans la journée, j’échange ce bout de papier contre le marteau d’une amie. Cette dernière ira voir ma voisine pour lui réclamer les tartes. Mon petit bout de papier est devenu une monnaie, une promesse écrite permettant un échange multilatéral, entre trois personnes et plus.
Échange de biens et de services
TROC
MONNAIE
BILATÉRAL (2 personnes) IMMÉDIAT OU DIFFÉRÉ VERBAL OU ÉCRIT
MULTILATÉRAL (3 personnes +) DIFFÉRÉ ^ ÉCRIT
3 - Le JEU.org
A2. Définition du JEU
Le JARDIN D’ÉCHANGE UNIVERSEL,
communément appelé le JEU,
est une monnaie comptable autogérée.
Monnaie : un moyen d’échange multilatéral, différé, écrit;
Comptable : dont les accords chiffrés sont inscrits dans un carnet JEU individuel ;
Autogérée : administré par l’individu lui-même.
Le JEU est une monnaie souveraine qui ne relève d’aucune autorité autre que celle des JEUeurs (es) en cause. Il permet un échange vrai qui consiste à donner une chose et à en recevoir une autre en contrepartie. Autogéré, il fait appel à la responsabilité de chaque JEUeur (e). De plus, il est universel, parce que son unité de base est la minute, une valeur égale partout sur la planète. C’est une monnaie sans frontières.
Le JEU est un partenariat qui favorise, sans centre ni structure, l’enrichissement de la communauté et le rapprochement des individus. Ce nouveau type de monnaie a été conçu et mis en place en 1998, par feu Daniel Fargeas, du Sud de la France. Il a commencé à être utilisé au Québec, en Estrie, l’année suivante.
Le point JEU est égal à une minute     de     temps     d’ouvrage
accompli par un être humain. Il est représenté       par       le       symbole
mathématique de l’infini (). La ligne qui le traverse rappelle qu’il s’agit d’une monnaie. Facile d’usage, ce symbole indique clairement les possibilités illimitées que nous offre le JEU dans la création de l’abondance         individuelle         et
planétaire.
4 - Le JEU.org
A3. Vidéo sur le JEU
Voici une vidéo de 30 minutes qui te permettra de comprendre les détails les plus importants du fonctionnement du JEU. Elle est issue d’une conférence donnée par Mado à une rencontre JEU provinciale.
A4. JEU et argent
L’argent est un type de monnaie reconnue par une autorité régionale, nationale ou internationale, et qui utilise des pièces de métal (or, argent, cuivre, bronze, nickel, etc.) ou des billets de papier. Par le passé, comme le métal utilisé était souvent de l’argent, le terme est resté. Aujourd’hui, l’argent – de papier ou de métal – est devenu presque inutile puisque la majorité des transactions monétaires sur la planète est faite par
ordinateur.
En fait, monnaie et argent, sont basés sur un accord commun. C’est notre confiance dans un type de monnaie ou d’argent qui lui confère sa vraie valeur. C’est en acceptant des dollars ou des euros en échange de nos produits ou nos services que nous lui conférons sa valeur.
Le système financier gère notre monnaie parce que nous le lui permettons. Pour reprendre notre pouvoir sur la monnaie, il suffit d’apprendre à la gérer nous-mêmes. Le JARDIN D’ÉCHANGE UNIVERSEL est un outil facilitant pour ce processus de reprise en charge.
5 - Le JEU.org
A5. Vidéo sur l’argent
Voici une vidéo, qui te permettra d’acquérir quelques notions de base sur le monde de l’argent et des banques. Elle est issue d’une conférence donnée par France à une rencontre JEU provinciale.
A6. Fonctionnement du JEU
L’unité de comptabilité du JARDIN D’ÉCHANGE UNIVERSEL s’appelle le point JEU et correspond à une minute de temps utilisé par un être humain pour faire un ouvrage. La minute est une valeur stable d’une année à l’autre et d’un pays à l’autre, d’où l’aspect universel du JEU qui le rend encore plus intéressant.
1 point JEU ()= 1 minute
Toute la comptabilité se fait en points. Elle est individuelle et basée sur la clarté, l’honnêteté et la transparence.
Chaque JEUeurs (e) tient à jour sa comptabilité dans un carnet qui remplace l’argent papier ou électronique et permet de faciliter la gestion des échanges. Pour qu’une transaction JEU ait lieu, deux JEUeurs (es) doivent se rencontrer et conclure une entente.
Une fois qu’elles sont d’accord, la transaction est inscrite dans le carnet de l’autre et vice versa. Ainsi, le (la) JEUeur (e) n’inscrit jamais son échange dans son propre carnet. Le carnet JEU est disponible dans les divers groupes JEU. On peut aussi le télécharger plus bas (A7).
Prends bien note qu’il est fortement recommandé de ne faire aucune transaction tant que tu n’as pas assisté à une rencontre JEU, afin de bien comprendre l’utilisation du carnet.
6 - Le JEU.org
A7. Carnet JEU
Voici les liens te permettant de télécharger la couverture du carnet JEU et les pages intérieures. Imprime la couverture sur un carton de couleur et les pages intérieures, sur du papier blanc. Insère 10 feuillets par carnet. Chaque feuillet contient 12 transactions, pour un total de 120 transactions par carnet. Les dimensions du carnet JEU sont de 14 cm x 10,5 cm ou 4 ¼ po. x 5 ½ po. Le format peut varier légèrement, mais les pages intérieures comportent toujours la même information.
Couverture
Pages intérieures
A8. Offres et demandes
Chaque JEUeur (e) produit sa liste d’offres et de demandes. Les offres stipulent les produits et les services qu’il (elle) peut fournir. Les demandes précisent les produits et services qu’il (elle) cherche à acquérir. Le tout est inscrit dans la liste du groupe. La mise à jour      de      cette      liste      est      faite
mensuellement et distribuée aux autres JEUeurs (es).
Il est préférable d’offrir peu et d’être sûre de « livrer la marchandise » que d’offrir beaucoup et de refuser l’échange une fois que l’on reçoit une demande. Par conséquent, assure-toi d’offrir ce que tu aimes faire et de l’accomplir avec enthousiasme. Tu deviendras vite un (e) JEUeur (e) populaire si ton produit ou ton service répond à la demande de plusieurs JEUeurs (es).
7 - Le JEU.org
Section B – Questions et réponses
B1. Détails de fonctionnement
1) Que se passe-t-il aux rencontres du JEU ?
Les rencontres du JARDIN D’ÉCHANGE UNIVERSEL varient d’une région à une autre, mais la plupart comportent les événements suivants :
♦  Présentation du JEU pour les nouveaux (elles) JEUeurs (es), où tu pourras y poser toutes les questions qui te préoccupent afin de partir du bon pied dans ton carnet JEU.
♦  Rencontre en cercle de tous (tes) les JEUeurs (es) locaux (ales) actifs (ves) qui ont décidé de participer à la rencontre ce jour-là. Les décisions sont toutes prises au consensus (2/3 des personnes présentes). Si des
dossiers précis demandent une étude plus approfondie, un comité se forme et fait ses recommandations au groupe à une prochaine rencontre.
♦   Partage d’informations où chaque nouveau (elle) JEUeur (e) se présente et mentionne ses offres et demandes. Chaque JEUeur (e) présente annonce les changements qu’il (elle) désire apporter à ses offres et demandes passées. Les autres (personnes absentes) écrivent à la personne responsable des Offres et demandes pour mettre leur tableau à jour.
♦ Foire de produits apportés par les JEUeurs (es) ce jour-là, où on trouve de tout, du neuf et de l’usagé : rasoir, téléphone, vêtements, skis, DVD, livre, sirop d’érable, confitures, bijoux… Les marchandises changent à chaque nouvelle rencontre. Celles qui offrent des services peuvent remettre dépliants ou cartes de visite.
♦  Repas communautaire, auquel chacun (e) a contribué, où tu pourras goûter de bons mets tout en partageant des conversations intéressantes avec des JEUeurs (es) de tout acabit. Plus on se connaît, plus les échanges deviennent nombreux et agréables.
♦  Activités d’entraide peuvent précéder ou suivre la rencontre : travaux communautaires, film, spectacle de théâtre ou de musique. Le tout payable en points JEU, évidemment.
Depuis quelques années, un groupe de JEUeurs (es) de l’Estrie, au Québec
8 - Le JEU.org
organise une foire annuelle. Plus qu’une rencontre, elle sert à rassembler les participants des JEU de toutes les régions du Québec. Elle offre de l’information au public sur des sujets reliés à l’argent. Des travaux communautaires peuvent être échangés contre des points JEU, et il y a plein de produits disponibles sur place.
2) Lors d’un échange, quelles sont les informations que je dois inscrire dans le carnet ?
D'abord, souviens-toi que tu écris toujours dans le carnet de l'autre et non dans le tien, et vice versa. Tu dois inscrire lisiblement, les informations suivantes aux endroits appropriés à l’aide d’un stylo :
♦ Date.
♦ Nombre de points JEU, concernant l’échange, en lettres et en chiffres. Encercles le signe positif (pour celui qui offre) ou négatif (pour celui qui reçoit) en avant du nombre de points.
♦  Nature de l'échange. Décris sommairement le produit échangé ou le service rendu.
♦ Solde du carnet de l'autre (solde de ton carnet que l’autre personne te donne) après soustraction ou addition du nombre de points au solde précédent.
♦ Nom au complet, (courriel ou tél. pour vous rejoindre si besoin est).
♦  Solde final de la transaction. Si l’un ou l’autre vous perdez votre carnet, vous pourrez toujours vérifier la dernière transaction dans celui de l’autre et la reporter dans votre carnet.
Les informations dans le carnet peuvent varier d'une région à l'autre. L’important est d’y retrouver tous les éléments mentionnés, car chacun est fondamental au bon fonctionnement du JEU.
9 - Le JEU.org
3)  Si un point JEU équivaut à une minute, tout le monde reçoit le même nombre de points pour le même temps. Ainsi, un plombier et un jardinier seront payés 60 points de l’heure. Ai-je bien raison ?
Oui et non. Une fois que l'unité de base, la minute, est établie, on peut JEUer comme on le désire. Souviens-toi que le JEU est autogéré. Je peux donc demander le nombre de points que je sens juste. L'autre JEUeur (e) peut : 1) refuser, 2) accepter ou 3) proposer autre chose. Je peux offrir un service pour 100, 200 ou 500 points de l'heure. Tout est possible, à condition que les deux JEUeurs (es) s’entendent sur le même chiffre avant que le service soit rendu. Chaque transaction est différente et basée sur l’offre et la demande du moment.
La plupart du temps, les JEUeurs (es) évaluent en points JEU la valeur de leur échange
Les systèmes d'échange et les monnaies qui exigent un taux horaire unique ont souvent peu de participants (es) et, surtout, des services bien moins intéressants et variés. Quand on laisse les gens libres de s’entendre entre eux, le nombre de JEUeurs (es) augmente en qualité et en quantité.
4)  Comment faire pour évaluer le nombre de points que vaut un produit, si l’unité est basée sur le temps ?
C’est facile. En ce moment, au Québec, le salaire de base est d’environ 10 $ de l’heure. Une heure équivaut à 60 minutes, donc à 60 . Pour plusieurs pays
européens, ce ratio est également valable pour l’euro. Ainsi, 60 sont l’équivalent de 10 € ou 10 $. Un euro et un dollar valent donc six points JEU. Pour les autres pays, il est nécessaire de s’adapter au salaire horaire de base qui prévaut au moment de l’échange. Ainsi, en général,
60 w = 10 $ ou 10 €
6 = 1 $ ou 1 €
Utilisons un exemple concret. Un sac de carottes biologiques de 2 kilos qui se vendrait normalement 7 $ en argent comptant chez le producteur local vaudra environ 6 x 7 $ = 42 lors d’un échange. Évidemment, le producteur peut demander le nombre de points qu’il désire. La consommatrice de carottes décidera si elle acceptera l’échange demandé.
10 - Le JEU.org
Cette équivalence 7 $ = 42 sert uniquement de balise pour aider les JEUeurs (es) à passer plus aisément d’un système connu, l’argent-dette, à une monnaie moins connue, le point JEU.
7$ x 6/$ = 42 = env. 40
5) Comment faire ma première transaction JEU ?
C’est facile ! Apporte un produit ou fournis un service à une JEUeure dès le départ et c’est parti ! Ton solde sera alors positif et servira tout de suite à enrichir la communauté.
6) Que puis-je offrir aux autres ? Je ne sais rien faire de spécial. As-tu des idées pour m’aider à commencer ?
Tout le monde a quelque chose à offrir aux autres, un talent particulier qu’il(elle) seul (e) possède. Pour avoir des idées, consulte les offres et demandes des autres JEUeurs (es) et apprends à les connaître personnellement.
Qu’aimes-tu tellement faire que tu serais prêt (e) à payer pour le faire ? Que fais-tu dans tes temps libres ? Tricoter ? Coudre ? Jardiner ? Surfer sur Internet ? Cuisiner ? Faire des films ? Il serait temps que tu en fasses profiter les autres ! Voici un exemple des offres et demandes de trois JEUeurs (es) :
#
1
2
3
NOM
OFFRES
DEMANDES
MISE À JOUR
Hélène
Entretien général, écoute téléphonique, jardinage, coiffure, store blanc, pelle
Cours de massage, plats cuisinés, aide pour rénovation, lecteur DVD
Date
Xavier
Cours d’espagnol, travail de bureau, télévision 32’’, dépannage électrique
Partenaire de tennis, vélo hybride, cours d’anglais et d’ordinateur, ménage
Date
Gertrude
Peinture int/ext, kayak, covoiturage Montréal, ac­compagnement de malade
Plantes médicinales, bois de chauffage, bière et vin maison, romans policiers
Date
Voici quelques idées pour élargir ton répertoire de possibilités
11 - Le JEU.org
CATÉGORIE
EXEMPLES D’OFFRES ET DE DEMANDES
Conseils
Cours et ateliers Famille
Location
Maison
Nourriture
Paranormal
Produits neufs/usagés
Services divers Soins de santé Voyages
Justice, finances, parentage, allaitement, santé, relations familiales et au travail, carrière, évolution personnelle, sociocratie, communication non-violente…
Arts martiaux, plein air, musique, langues, développement personnel, spiritualité, art, artisanat, mécanique, ordinateur, yoga, phytothérapie…
Gardiennage d’enfants, de parents, d’animaux domestiques ou de plantes, cours ou soins à domicile, accompagnement des mourants…
Appartement,     chambre,     chalet,     terrain     de     camping,
automobile, véhicules divers, articles de sport, outils, remorque, machinerie…
Déménagement, décoration, aménagement paysagé, peinture, électricité, plomberie, construction, réparation, entretien…
Fruits, légumes, mets préparés, vins et bières artisanales, pains, pâtisseries, viandes, poissons, conserves, œufs, produits laitiers…
Lecture     d’aura,     balancement     énergétique,     astrologie,
chirologie, radiesthésie, canalisation de guides…
Livres, DVD, jeux vidéo, CD, vêtements, chaussures, meubles, articles de décoration, électroménagers, instruments de musique…
Covoiturage, photographie, graphisme, publicité, déneigement, tonte de pelouse, traduction, couture, tricot, lecture voix haute
Massage, esthétique, pédicure, produits de beauté, sauna, naturopathie, iridologie, homéopathie, suppléments…
Excursions de : voile, canot, automobile, bateau vélo, motoneige, moto, VTT, raquette, ski, randonnée pédestre…
12 - Le JEU.org

B2. De l’argent-dette à une monnaie juste

 

L’argent que nous utilisons quotidiennement et qui est reconnu par l’État est de l’argent-dette. L’État emprunte cet argent des banques qui, elles, le créent à partir de rien. Quand j’utilise cet argent-dette, j’échange produit ou service contre du vent ! Pourtant, produits et services représentent un ouvrage qui a requis temps et matériaux, et utilisé les connaissances et l’expérience d’un être humain. Quand je me sers des points JEU, j’offre produit/service (ouvrage) contre du temps, ce qui me permettra plus tard d’obtenir produit/service (ouvrage). L’argent-dette ne permet pas l’échange vrai.

ARGENT-DETTE = OUVRAGE contre VENT = 0 ÉCHANGE MONNAIE JUSTE = OUVRAGE contre OUVRAGE = ÉCHANGE
1) Le JEU est un type de monnaie. Que signifie le mot « monnaie » ?
On dit qu’il vient du mot latin moneta. À Rome, le temple de la déesse Juno Moneta (Junon) était l’endroit où la monnaie romaine était frappée pendant l’antiquité.
2)  Pourquoi choisir le JEU plutôt que l’argent comptant ou les cartes de débit et de crédit ? C’est tellement plus pratique!
L’usure est l’outil qui permet aux riches de s’enrichir et aux pauvres de s’appauvrir. Par cette usure (intérêt sur l'argent), ainsi que les manigances politiques (guerres, pandémies, coups d’état, terrorisme) et les rebondissements économiques (crises, inflation, dévaluation), les banquiers mondiaux créent des dettes nationales phénoménales dans chaque pays. Quand l’intérêt de ces dettes devient trop difficile à payer, ils forcent les politiciens à leur céder les richesses naturelles du pays et à privatiser les systèmes publics. Sans usure, pas de riches, pas de contrôle !
Malgré leur nom trompeur, les banques centrales de chaque pays sont des corporations privées à but très lucratif qui appartiennent à quelques familles élitistes. Quand j’utilise de l'argent-dette, une carte de crédit, des actions en bourse ou un compte de banque, je collabore avec ces banquiers mondiaux et je participe à la misère dans le monde. Coopérer avec le système d’usure, c’est lui permettre d’exister, alors qu’en réalité, il est possible de fonctionner sans banques. Il suffit de mettre en place un autre mode d'échange sans usure et de l'utiliser, et graduellement, il finit par s'imposer de lui-même.
3) Pourquoi utiliser une unité basée sur le temps ? Ne serait-il pas plus facile de dire qu’un point JEU est égal à un dollar au Canada et
13 - Le JEU.org
un euro en France ?
La minute est la même partout sur la planète. Quand on utilise des unités basées sur les monnaies légales utilisées dans divers endroits du monde, on demeure à la merci des crises économiques, de la dévaluation des monnaies, des taux de change et de tous les autres types de manipulation organisés par les banquiers mondiaux.
4)   J’ai peur que le gouvernement me demande de rendre des comptes. Est-ce que le JEU est légal ?
Le JARDIN D’ÉCHANGE UNIVERSEL n’est ni légal, ni illégal et ne s’adresse pas à la « personne morale » soumise aux lois commerciales. Il comptabilise simplement l’échange de biens et services entre individus. Quant au carnet JEU, c’est un outil, un aide-mémoire personnel des accords convenus dans le passé entre individus responsables.
5) Ma copine fait partie d'un SEL (Système d'Échange Local) et une voisine m'a parlé d'argent local basé sur des billets de papier. Pourquoi ne pas utiliser ces méthodes reconnues plutôt que le JEU ?
Le JEU est le système le plus facile à organiser, car il est décentralisé et autogéré. Bien sûr, il est possible de créer un système d'argent local sans usure avec des billets de papier émis et contrôlés par un petit groupe de personnes. D’autres préfèrent utiliser un SEL (Système d'Échange Local) centralisé dans lequel chaque transaction est transposée dans un fichier central contrôlé par un comité organisateur.
Ces deux façons de procéder (SEL et argent local) présentent l’inconvénient d’être gérés par l’extérieur, et exigent que l’individu cède son pouvoir à d’autres. De là naissent le contrôle et les abus d’une minorité sur la majorité. C’est la formule de la démocratie, avec sa porte grande ouverte à la corruption, la tromperie et le mensonge.
Nous connaissons bien ce monde d’illusions basé sur la hiérarchie des plus forts sur les plus faibles. Il est grand temps d’en sortir! Voilà pourquoi il est primordial d’utiliser une monnaie autogérée, le JEU. C’est l’outil idéal, autant pour un couple que pour une famille, entre amis, dans un éco village ou tout autre groupe où trois personnes ou plus souhaitent faire des échanges vrais et justes.
14 - Le JEU.org

B3. Problèmes et solutions

 

1) Y a-t-il un désavantage à avoir un solde négatif dans son carnet ?

Oui et non. Un grand solde négatif ou positif entraîne automatiquement des questions lors d’un échange.
Si j’accumule beaucoup de points en négatif, c’est que je n’offre pas quelque chose qui pourrait servir à la communauté. Il est temps que je réévalue mon apport en tant que participante du JEU. Que puis-je offrir qui soit en demande ? Quel est le produit ou le service qui n’est pas encore disponible dans le JEU de ma région ?
Si j’offre un produit ou un service à quelqu’un qui possède un solde négatif important, je peux demander d’examiner son carnet. A-t-il(elle) fait plusieurs échanges ? Alterne-t-il (elle) entre les échanges positifs et négatifs ? Au contraire, est-il (elle) toujours dans le négatif ? Cela signifie qu’il (elle) demande beaucoup, mais n’offre aucun service ou produit nécessaire à la communauté. Je peux lui suggérer des trucs, lui faire part de mes propres besoins qu’il (elle) pourrait peut-être combler. Je peux aussi choisir de ne pas faire de transaction avec lui (elle) en lui expliquant mes réticences. Chaque JEUeur (e) est responsable du JEU et décide si il (elle) accepte ou non de transiger avec un (e) autre.
Si, par contre, l’autre personne a un grand solde positif, je peux lui suggérer de profiter plus souvent des offres des autres et lui rappeler que le JEU n’est pas un système d’accumulation de richesse comme l’argent, mais celui qui facilite la circulation de richesse. Plus il y a de transactions JEU, plus la communauté s’enrichit.
2) Mon amie a un carnet JEU rempli de points et se plaint qu’elle ne peut les utiliser, car il n’y a pas une assez grande variété de produits et de services qui l’intéressent. Que peut-elle faire ?
Voilà l’occasion idéale pour elle de s’activer à faire connaître le JARDIN D’ÉCHANGE UNIVERSEL à sa communauté. Plus il y a de JEUeurs (es), plus il y a de produits et de services disponibles. Recommande-lui d’en parler autour de lui (d’elle) et d’offrir des produits et des services populaires en points JEU à des non-JEUeurs (es). Il (Elle) peut aussi distribuer des feuillets annonçant les prochaines réunions et organiser des événements qui puissent aider le JEU à être connu. Un grand solde positif stimule l’action communautaire, quand son (sa) propriétaire accepte de le voir ainsi.
Elle peut aussi demander des choses qu’elle aimerait acheter mais qui ne sont pas offertes.
15 - Le JEU.org
3) Si le carnet est autogéré, il est facile de tricher en inscrivant de faux échanges. Est-ce un problème fréquent ?
N'oublie pas qu'il est possible de tricher dans tous les systèmes d'échange et tous les types de monnaie, qu’ils soient basés sur le troc, les billets de banques, les chèques, les cartes de crédit ou les coquillages ! Certains impriment de la fausse monnaie, d'autres font des chèques sans provisions ou ne remettent pas les montants empruntés aux banques et aux amis. D'autres encore font des transferts illégaux d'un compte à un autre via Internet. Les plus grands fraudeurs sont les banquiers, car ils créent l'argent qu'ils nous prêtent à partir de rien. Ainsi, si tu veux vraiment éviter la fraude, il vaut mieux cesser toute activité avec les banques !
Dans le cas du JARDIN D’ÉCHANGE UNIVERSEL, si quelqu’un inscrit un troc fictif dans son carnet en vue de se créer plus de points, c’est toute la communauté des JEUeurs (es) qui en souffre en général, mais personne en particulier. Il est important de rester vigilant (e) quand je fais une transaction JEU avec un (e) inconnu (e). Si le nombre de points transigés est important, je peux remettre l'échange à plus tard. Ceci me donne le temps de vérifier son solde en communiquant avec des personnes qui ont déjà fait des échanges avec lui (elle). Leur téléphone ou leur courriel devrait être indiqué dans son carnet. Une autre solution serait de contacter le (la) facilitateur (trice) du JEU de sa localité.
Il serait risqué de modifier les données à son profit.
4)  Que faire si je ne suis pas satisfaite d’un échange (service ou produit) ?
Je peux décider de lui en parler ou de ne pas transiger avec lui (elle).
5)  J’ai appris qu’on a démarré des JEU dans plusieurs régions et qu’ils ont ensuite disparu. Pourquoi ?
Au début, les personnes qui commencent à utiliser le JEU sont tout feu tout flamme. Il en va de même pour la personne qui introduit le JEU pour la première fois dans une région. Avec le temps, la flamme s’affaiblit. Tout changement entraîne une résistance. Les mentalités et les habitudes sont difficiles à changer.
Quand des personnes deviennent conscientes du fonctionnement du système monétaire, certaines décident de chercher des solutions. Quand elles
16 - Le JEU.org
réalisent que, depuis leur apparition, les banquiers ont toujours financé les deux côtés des guerres et organisé les crises économiques, certaines personnes décident de fermer leur compte de banque. Quand elles apprennent que des alternatives viables et fonctionnelles existent, certaines décident de les utiliser. C’est une question de choix.
Les régions où le JARDIN D’ÉCHANGE UNIVERSEL perdure sont celles dont les JEUeurs (es) sont conscientes des problèmes extérieurs (système monétaire/ politique/légal) et des solutions extérieures (troc, SEL, JEU, monnaie locale), tout en se concentrant plus spécifiquement sur les problèmes et les solutions intérieures. En effet, ce qui permet à nos vieux systèmes monétaire, politique et légal de fonctionner encore est que nous y participons activement. C’est à chacun (e) de nous de choisir des monnaies d’échange justes qui utilisent autre chose que l’argent ayant cours légal (celui officiellement reconnu par le pays).
6) Je suis un (e) JEUeur (e) qui déménagera bientôt dans un endroit éloigné où le JEU n’existe pas. Que dois-je faire ?
Quand on commence à JEUer pour la première fois, notre carnet JEU débute à zéro. À l’endos du carnet téléchargeable sur ce site, on trouve la note suivante : « Si je décide de quitter le JEU, je m’engage à remettre le solde de mon carnet à zéro, par respect envers les autres JEUeures. »
L’important, quand on cesse le JEU, est de remettre le carnet à zéro. Si j’ai un solde positif, je peux donner mes points, les vendre contre de l’argent comptant, ou utiliser des produits et services afin d’utiliser les points restants.
Si mon solde est négatif, j’offrirai des produits ou des services afin d’accumuler les points nécessaires pour remettre le solde à zéro. Je peux aussi acheter des points JEU à quelqu’un qui a un solde positif en utilisant de l’argent comptant. Comme tu vois, il est toujours facile de remettre le carnet à zéro. Il suffit de choisir d’honorer son engagement du début et de passer à l’action. Par exemple, le (la) JEUeur(e) qui déménage peut décider de démarrer un JEU dans sa nouvelle région, s’il n’y en a pas.
7)  Le JARDIN D’ÉCHANGE UNIVERSEL est une monnaie juste et facile d’utilisation. S’utilise-t-il ailleurs dans le monde ?
En 1998, Daniel Fargeas inventa le JEU. Depuis ce temps, on le retrouve dans plusieurs régions de France. Il fut introduit au Québec en Estrie en 1999. En 2007, des Hongroises l’ont appelé le suska (chousqua) et ont commencé à l’utiliser dans leur pays. Des Italiens (nes), des Belges, des Espagnols (es), des Suisses (esse), des États-uniens (nes) sont actuellement en train de l’introduire
17 - Le JEU.org
chez eux (elles).
Avec la crise économique mondiale qui pend au bout du nez de l’humanité, les systèmes d’échange et les monnaies alternatives seront en vogue dans les années à venir pour compléter ou remplacer les systèmes monétaires défaillants. Pourquoi attendre ? Commençons tout de suite !
8) Avec le JEU, suis-je vraiment capable d’obtenir tous les produits et services nécessaires à ma vie quotidienne ?
Évidemment, plus il y a de JEUeurs (es), plus il y a de produits et de services disponibles. Un JEUeur australien a déterminé le nombre de 200 JEUeurs comme étant nécessaire pour assurer les produits et les services de base d’un groupe. Dans un tel contexte, la concurrence se doit de céder la place à la variété de produits et de services. Chaque personne pourra chercher à découvrir les besoins non comblés dans son milieu. Le JEU vise à combler le maximum des besoins de tous (tes) les JEUeurs (es) d’une région.
9) Y a-t-il un âge minimum pour devenir un(e) JEUeur (e) ?
Il n'y a pas d'âge minimum, mais des capacités minimales. Il faut savoir additionner, soustraire, comprendre le fonctionnement du JEU et être apte à se respecter ainsi que les autres. Ce n'est donc pas une question d'âge, mais de conscience.
Section C – Inscription et Démarrage C1. Inscription au JEU
1) Contacte le (la) facilitateur (trice)1 du groupe le plus près de chez toi. Pour le Québec, en Estrie, la responsable du JEU de Sherbrooke est :
et à Stukely : Sylvie : sylvie.jeu2010@gmail.com, ou recherche le site
www.monjeu.org. Pour l’Europe, consulte le site :
2) Rends-toi à une rencontre. Tu peux y obtenir carnet et instructions, tout en faisant connaissance avec d’autres JEUeurs (es). Tu seras accueilli (e) à bras ouverts puisque tout (e) nouveau (elle) JEUeur (e) apporte avec lui (elle) de
1 Facilitatrice : personne qui offre d’organiser les rencontres du JEU d’une région et d’en faciliter la gestion contre des points JEU offerts par tous (tes) les JEUeurs (es) actifs (ves).
18 - Le JEU.org
nouveaux produits et services. Plus un groupe possède de JEUeurs (res), plus il est riche ! C’est ça, la vraie richesse et la prospérité collective qui s’ensuit !
3)  Arrive à la rencontre avec des produits neufs ou usagés afin de pouvoir échanger dès le début. Tu peux ainsi commencer par un solde positif dans ton carnet et démontrer ta volonté à participer activement au JEU.
4)  Apporte aussi une liste de tes offres et demandes. Qu’as-tu à offrir aux autres ? Quels produits ou services pourraient les intéresser ? Que désires-tu recevoir des autres ? Quels sont tes besoins du moment ?
5) Sache que pour avoir la possibilité d’assister régulièrement aux rencontres d’un groupe précis et pour recevoir par courriel les listes des offres et demandes des JEUeurs (es) qui y participent, tu dois contribuer en points JEU pour ce service. Il s’agit de frais de service payés une fois l’an par toutes les JEUeurs
(es) actifs (ves) de ce groupe. Il varie habituellement entre 200 et 300 par année.
6)  Ces points JEU sont accumulés dans un carnet collectif appartenant au groupe. D’abord utilisés pour remercier le (la) facilitateur (trice) et ses aides de leur travail de gestion, une autre partie sert à remercier le webmestre de son temps quand le groupe possède un site. Quelques frais supplémentaires sont à la charge du groupe : promotion, communication, publicité, location de salle etc.
7)  Si aucun groupe n’existe près de chez toi et que tu possèdes un bon réseau d’amis, commence un JARDIN D’ÉCHANGE UNIVERSEL dans ta région. Si cette éventualité t’intéresse, consulte le document Démarrage d’un JEU qui suit.
C2. Démarrage d’un nouveau JEU
Voici un aperçu des premières démarches à effectuer si tu désires démarrer un nouveau JARDIN D’ÉCHANGE UNIVERSEL dans ta région :
1)   Vérifie si la philosophie du JEU correspond à tes besoins en lisant attentivement toutes les parties du présent document. Ne te lance pas dans cette aventure sans avoir à la fois l’expérience et la connaissance du JEU.
2) Assiste à la prochaine rencontre du JEU le plus près de chez toi. Quand tu seras sur place, achète un carnet et commence à JEUer. C’est en faisant des échanges qu’on apprend vraiment comment le JEU fonctionne.
19 - Le JEU.org
3)  Prends rendez-vous avec le (la) facilitateur (trice) de ce JEU. Ce (tte) dernier (ère) pourra t’expliquer son fonctionnement plus en détail, répondre à tes questions et même offrir son aide lors de la première rencontre que tu organiseras dans ta région.
4)  Réunis quelques personnes susceptibles d'être intéressées à un nouveau groupe JEU dans ta région et qui sont prêtes à t’aider à le mettre sur pied. Explique-leur de quoi il s’agit et, si possible, assiste avec elles à une rencontre d’un JEU déjà actif.
5) Prends le temps, avec leur aide, de faire un peu de publicité pour rassembler un bon groupe de personnes à la première rencontre officielle de ce nouveau JEU. Tu pourras faire une présentation du JEU et répondre à toutes leurs questions. Si possible, tu peux demander à une personne qui connaît bien le JEU de faire cette première présentation à ta place. Elle sera en mesure de répondre aux questions en se basant sur sa propre expérience. Rencontrer une personne expérimentée rassurera les futurs (es) JEUeurs (es).
6) Termine cette première rencontre en invitant les intéressés (es) à laisser leurs coordonnées (téléphone et courriel). Donne-leur un feuillet publicitaire avec la date, le lieu et l’heure des prochaines rencontres. Explique-leur qu’ils (elles) pourront y acheter leur carnet et commencer leurs premiers échanges en apportant des produits sur place. Fournis-leur aussi une feuille où ils (elles) pourront inscrire leurs offres et demandes, qu’ils (elles) te remettront à la prochaine rencontre. Suggère-leur d’en parler à leurs connaissances.
7) Imprime une bonne quantité de carnets pour ta prochaine rencontre. À cet effet, utilise les documents téléchargeables dans la section A7 de ce document. Tu pourras ensuite échanger ces carnets contre des points JEU avec les futurs (es) participants (es).
8) Demande des frais de services annuels à chaque nouveau (elle) JEUeur (e), à une des prochaines rencontres. En général, on demande entre 200 et 300 points JEU par année. Le tout est inscrit dans un carnet collectif. Ces points servent à compenser le (la) facilitateur (trice) pour le temps qu’il (elle) passe à organiser les rencontres, à tenir à jour les offres et demandes et à aider les nouveaux (elles) participants (es). Ils peuvent également servir à remercier les personnes s’impliquant concrètement dans le bon fonctionnement du JEU (foires, publicité, infographie, etc).
9)   Chaque personne entre dans le JEU en accomplissant une première transaction. Nous recommandons fortement que celle-ci soit d’abord basée sur
20 - Le JEU.org
des offres de produits ou de services qui permettent au (à la) nouveau (elle) JEUeur (e) de commencer en positif. Ceci lui donne l’occasion de payer rapidement les frais de service annuels qui correspondent à une demande et apportent des points en négatif. Il (Elle) peut ainsi expérimenter tout de suite les deux aspects du JEU : l’offre (qui donne des points en +) et la demande (qui donne des points en ).
10) Organise des rencontres mensuellement. Il est préférable qu’elles aient lieu toujours le même jour, à la même heure et au même endroit. Les JEUeurs (es) prennent alors l’habitude de réserver ce moment à chaque mois.
11)  Assure-toi que les nouveaux (elles) JEUeurs (es) connaissent un peu le fonctionnement du JEU avant de venir à leur première réunion. Les explications complètes peuvent être données à un autre moment. Tu peux décider de déléguer un (e) JEUeur (e) à cette tâche.
12)  À accomplir à chaque mois : modifier la liste des offres et demandes des JEUeurs (es) et/ou ajouter celles des nouveaux (elles) JEUeurs (es). Mensuellement, tu la fais parvenir par courriel, à toutes les personnes qui ont payé les frais de service annuels. Les nouveaux ajouts sont habituellement indiqués en couleur afin de les rendre plus évidents. Certains (es) JEUeurs (es) qui n’ont pas de courriel reçoivent la liste par la poste et paient pour ce type d’envoi.
13)  Reste en contact avec les facilitateurs (trices) des autres régions. Si une rencontre des facilitateurs (trices) est organisée, assure-toi d’y être afin de pouvoir bénéficier des expériences des autres.
14) Ne change pas le fonctionnement du JEU, il a été mis à l’épreuve. Pour qu’il demeure universel et soit compatible d’une personne à l’autre, partout sur la planète, l’unité de base et le fonctionnement doivent être les mêmes.
15) Si tu restes au Québec, encourage les JEUeurs (es) de ta région à venir à la foire annuelle, organisée en Estrie par le JEU de Stukely, le JEU le plus vieux et le plus actif du Québec. Elles peuvent ainsi profiter des conférences et des films, rencontrer d’autres JEUeurs (es) offrant une panoplie de produits et services, participer avec des JEUeurs (es) de d’autres régions, aux chantiers festifs parfois proposés à cette occasion. La foire annuelle du JEU permet de tisser des liens d’amitié qui valent bien plus que des points JEU. Pour plus d’informations, contacte la facilitatrice du JEU de Stukely :
21 - Le JEU.org
16)  Certains JEU préfèrent ne pas être affichés sur Internet. Si tu décides d’y annoncer ton JEU, tu peux le faire sur le site québécois www.monjeu.org ou le site français http ://j eu. vingrau.free.fr.
17) Voici un aperçu des principales tâches d’un (e) facilitateur (trice) :
♦  Produire mensuellement une mise à jour des offres et demandes de tous (tes) les JEUeurs (es) qui ont payé leurs frais de service annuels.
♦ Établir un calendrier des rencontres mensuelles.
♦  Animer les rencontres, en s’assurant de faire le consensus (2/3 des personnes présentes) quand une décision doit être prise. Ce dernier aspect est primordial, car le JEU est basé sur l’égalité et le respect.
♦  Être la personne ressource pour donner l’information à toute nouvelle personne intéressée à se joindre au groupe ou à commencer un groupe dans sa région.
♦ S’assurer qu’un nombre suffisant de carnets sont toujours disponibles pour ceux (celles) qui débutent ou pour les JEUeurs (es) qui en ont besoin.
♦  Déléguer des tâches spécifiques à d’autres JEUeurs (es) pour se faire aider dans ses fonctions. Plus il y a de JEUeurs (es) impliqués (es), plus le JEU se solidifie.
À toi de JEUer!
22 - Le JEU.org